Un coucou du bout du lac

Découvrez un restaurant-hôtel-lounge bar à 1150m perché sur les hauts de Montreux qui vous promet un bon repas en profitant d’une époustouflante vue sur le lac  et d’un coucher de soleil inoubliable.


Nous avons découvert ce magnifique lieu lors du Montreux Trail Festival, un évènement sportif qui s’est déroulé les 29-30 juillet et qui rassembla ici athlètes et sponsors pour un bel apéro qui nous en a mis plein les yeux. Nous avons immédiatement réservé une table pour le lendemain !
Nous avions hâte de retourner dans ce beau chalet typiquement Suisse à la décoration chaleureuse et soignée. Il est situé dans un paysage verdoyant et près des deux châlets de Claude Nobs qu’on aperçoit juste en dessous. Nous voila au « Coucou » à Caux…découvrez ce que nous en avons pensé.

A l’extérieur vous y trouverez une belle terrasse ainsi qu’un joli espace dans l’herbe avec des transats en bois très agréables pour se détendre et admirer la vue.  L’accueil y est jeune et dynamique. Les serveurs, chaussés de baskets Adidas aux lignes rouges et blanches (un détail sympa qui nous a bien plu…rappelant le drapeau suisse flottant fièrement au vent), vous serviront avec de la bonne humeur. N’hésitez pas être à l’aise avec eux car l’organisation est encore un peu floue, l’établissement ayant été repris depuis mars 2017… mais ils sont tout pardonnés avec leurs sourires et leur humour. L’ambiance est décontractée, vous y croiserez des marcheurs qui finissent leurs randonnées, chaussures de montagnes au pieds mais aussi des personnes plus apprêtées et ayant l’habitude d’un certain standing , c’est peut-être ce mélange qui donne au lieu ce charme, on peut y venir comme on est.

Au menu vous pourrez déguster des mets de brasserie et des spécialités suisses avec toujours une belle présentation et des produits de la région et du pays: faux filet de bœuf d’Hérens, côte de cochon rassis sur os de Maître Corminbeauf (maître boucher), filets de perches suisse (élevage), filet de féra sauvage du lac Léman, mais aussi röstis, fondues et croûtes au fromage ou champignons. Une belle carte bien fournie ! Vous pourrez aussi découvrir leur tradition du weekend: la broche, un hommage à Charles & Vera Rust qui ont lancé cet  établissement en 1959 (grill selon les arrivages, poulets, boueuf, agneau, porc..) et les braséros en terrasse pour cuire vous-même votre rumsteak ou raclette!

En entrée nous avons choisi de goûter à la terrine maison (16 chfs) qui était très bonne, l’accompagnement, la saladine, manquait quant a elle de sauce, mais le mélange de pousses était frais. Nous avons également pris le gravlax de saumon norvégien mariné à la betterave et accompagné d’un Chutnay de mangue, une petite douceur bienvenue qui se mariait avec le salé du poisson donnant ainsi un équilibre au plat. (26chfs). Nous avons découvert un assaisonnement intéressant et surprenant, une plante que le chef ramasse et fait sécher lui-même: Le livèche (la poudre verte que l’on voit sur la photo ci-dessous)

Comme plats principaux nous avons dégusté le faux-filet de bœuf (40chfs pour 220gr), une belle pièce de bonne qualité accompagnée de délicieuses frites assaisonnées d’herbes aromatiques. Nous nous somme régalés avec la côte de cochon rassis sur os (35chfs pour 250gr) car nous avons peu l’habitude d’en manger ainsi au restaurant, le gras laissé autour lors de la cuisson rend la chair bien goûteuse.

Nous avons donc passé une belle soirée au Coucou, nous y retournerons c’est certain. Pour un verre ou pour un repas il est ouvert la journée et le soir et même le dimanche. Nous vous conseillons de profiter de faire une promenade dans la région qui est magnifique. Les rochers de Naye sont accessibles à pied pour les bons marcheurs. Il y a également le célèbre golden Pass, ce train mythique qui vous y emmènera depuis « le Coucou » ou au départ de Montreux si vous avez envie de contempler la vue, visiter le jardin alpin ou dire bonjour aux marmottes sans efforts! (Cela vous coûtera 70 chfs quand même, restez-y donc la journée pour que ça en vaille la peine)

Vous pourrez également vous dégourdir les jambes au alentours avec des sentiers plus courts ou juste flâner sur la terrasse en sirotant un spritz, c’est bien aussi! Si le temps n’est pas de la partie, rassurez-vous, l’intérieur est cosy et chaleureux, il y a même une belle cheminée. Nous serions bien restés dormir, la chambre que nous avons pu visiter était simple et accueillante et le calme de la montagne nous a fait envie, une autre fois peut-être.

Informations pratiques:
Adresse: route des monts 31, 1824 Caux. Téléphone: 021 961 25 91. Ouverture: du mercredi au dimanche de 10h à 22h.
Pour y accéder: en voiture depuis Montreux, il y a un grand parking à côté du restaurant. Vous pouvez aussi y venir en train en descendant à l’arrêt « chez Claude ». 
Site internet (en anglais uniquement …ce qui est dommage pour un lieu « Suisse »)
Golden pass

  • Colli-Vignarelli

    J’irai quand ils auront un site en Français et en Allemand on est encore en Suisse il me semble.

    • Oui on est entièrement d’accord avec vous! Cela faisait d’ailleurs partie de nos remarques qui ne sont pas dans l’article. Mais cela n’empêche pas que les produits sont Suisse et de qualité et que je lieu est beau.