Boco: fast food à la française 

Une nouvelle étape dans le fast-food ! L’idée vient de deux frères, les Ferniot. Le but? partager le bon et le sain avec le plus grand nombre.

Le concept est de proposer des plats conçus par des chefs, la plupart étoilés et de les mettre…en bocaux! Du fast-good comme ils diraient. A emporter ou à déguster sur place, les mets sont présenter dans des contenants en verre pour, selon eux, préserver l’environnement.

Les premiers établissements ont ouverts à Paris puis ailleurs en France, ensuite à Bruxelles et voilà le premier du genre en Suisse, à Genève. Placé dans un endroit stratégique, près des quartiers des banques et des rues commerciales, les personnes désirant prendre un « lunch » rapide sont apriori visées. L’accueil est chaleureux et le personnel prend soin d’expliquer le concept aux nouveaux venus: Tu prend un panier, tu choisis tes bocaux, tu payes et soit tu manges sur place et ils te réchauffent ton plat, soit ils t’expliquent comment le faire chez toi.

Le choix est large et pour tous: sans lactose, sans gluten, végétarien…de petits logos nous aident à nous y retrouver. A première vue ça donne pas forcément envie il faut être honnête, tout semble mélangé ou superposé (alors oui on est d’accord dans un bocal difficile de faire mieux!).

Envie du jour? Orecchiette au chèvre frais, citron et romarin XL, 13.80frs, ainsi que le dessert ultraviolet framboise, chou garni crème de violette pour 7.90frs. C’était bon, un peu plus aurait été bienvenue. Le dessert était aussi correct , les framboises entière étaient très agréables, mais on sentait peu la violette qui devait faire l’originalité du plat. Voici la liste complète du menu actuel:

les entrées

les plats

les desserts

 

Ce qu’on en pense? Proposer de la qualité en restauration rapide on est pour! Utiliser l’image des chefs pour faire vendre des produits qui sont finalement conçus par des cuisiniers dans la zone industrielle de Meyrin…mouais on est moins emballées. Quand aux bocaux en verre, mieux que du plastique certes, mais lourd à l’emporter et les gens les recyclent-t-ils?

Le goût? Très bon mais pas extraordinaire non plus, il ne faut pas s’attendre à manger comme dans un grand restaurant quand même. Le prix? aïe..nous sommes mitigées mais nous trouvons cher si vous prenez la totale: entrée, plat, dessert.

En résumé c’est pas mal à l’occasion, lorsqu’on est pressé et qu’on veut manger bon et sain (c’est mieux que la Migros ou la Coop). Mais si on a le temps, on préfère un plat du jour dans un restaurant servi sur une assiette et fraîchement préparés.

Si vous testez, dites-nous ce que vous en pensez ça nous intéresse.

BOCO, Boulevard Georges-Favon 10.

Site internet

vaguelettes

     

  • C’est une idée géniale surtout pour nous qui avons beaucoup de travail . On se fait toujours livré au bureau car on est toujours pressé et on peut pas se permettre les attentes au restaurants. Avec cette idée on peut quand même manger de bons plats