Faire la fête des bons produits au Bombar

C’est à la place des Augustins que nous découvrons ce nouveau néo-bistrot bar du chef Florian Le Bouhec dans lequel se mêlent petits plats raffinés et ambiance décontractée.

En T-shirt à palmiers et en baskets blanches, voici comment nous retrouvons le chef du Bologne dans son nouvel établissement, le Bombar, on adore! Accompagné de son associé Marc Popper (ancien Paradiso), le duo nous propose ici un lieu cool ou l’on vient pour boire, pour grignoter, pour manger…pour partager!

Tout est chouette ici, de la déco avec le carrelage vintage (on avait déjà beaucoup aimé celui du Bologne souvenez-vous) au superbe bar de quelques mètres, construit sur mesure, en passant par l’ambiance musicale. Une femme et son enfant, une personne âgée, puis des groupes de jeunes et de moins jeunes, c’est populaire et tout le monde s’y sent bien.

Bombar mais c’est quoi? Un bon bar? Une bombe de bar? Ça aurait matché aussi mais le chef nous explique que ça veut dire « faire la fête » en portugais brésilien! Et c’est vrai qu’on a envie de se laisser aller et profiter de l’instant. Et puis ici on oublie le côté conventionnel des restaurants dans lequel on mange dans l’ordre entrée, plat, dessert. On commande et on partage! La carte est évolutive et change suivant les envies du chef et les saisons. Le style? terroir tendance méditerranéen.

On y retrouve de la rosette de Lyon, des accras à l’aïoli, de la scamorza affumicata, du poulpe avec son houmous et pour les végétariens le chou-fleur rôti tzatziki et les tortelloni chèvre épinard (entre autre, voir photo menu)

On s’y sent bien, notre verre de vin à la main, assis au bar. On regarde de l’autre côté, un certains nombre de bouteilles trônent sur les étagères avec les prix écrits dessus au stylo blanc, sympa! Certaines nous attirent l’œil avec leurs étiquettes décalées. On aime manger et boire dans ce bistrot pas de doutes! Ça tombe bien nous aussi.

On a apprécié la rapidité du service et la qualité des plats. Des produits simples mais travaillés et bien présentés (il y a toujours le petit ingrédient de plus, celui qui donnera le pep’s). La cuisine est raffinée, ça a du goût!

Comptez 5 plats pour deux (entre 9 et 34 Chf)  mais surtout n’oubliez pas de commander les accras…une tuerie! On a hâte d’y retourner…vous nous connaissez on aime faire la fête.

Informations pratiques

Bombar

Place des Augustins 3, 1205 Genève

Horaire: 17h-1h