La Cabuche

Imagine toi dans la campagne genevoise, en haut d’une colline surplombant une partie de la ville, au milieu des vignes, sur une terrasse ombragée attenante à une belle maison, bienvenue à La Cabuche!

Un véritable havre de paix à Dardagny que l’on vous dévoile aujourd’hui…

C’est par une belle journée d’été que nous sommes tombés sous le charme de ce lieu atypique. Après une petite dégustation de vins dans le village de Dardagny, nous nous sommes rendus à pied, au milieu des vignes, sous le soleil, en direction de La Cabuche. Nous ne savions pas à quoi nous attendre, simplement à un repas réservé quelques semaines auparavant. La Cabuche se mérite … une belle montée d’une quinzaine de minutes à travers le vignoble genevois nous amène petit à petit loin de la frénésie de la ville.

Arrivés au sommet, Edmée, la maîtresse des lieux nous accueille avec un grand sourire dans son paradis…une magnifique maison recouverte de vignes aux volets bleu lavande avec sa charmante petite terrasse surplombant le vignoble et la campagne genevoise. Nous sommes sous le charme, entre nous, seuls au monde, loin de tout !

Edmée nous présente son mari, qui sera le chef de la plancha et Sara qui prendra soin de nous durant le repas.

Notre Menu du jour a été élaboré en amont suivant nos envies et les propositions d’Edmée.

  • Apéritif: caviar d’aubergines, tomates cerises et olives
  • Entrée: pain, viande séchée et lard de Tourtemagne (à tester au plus vite, si vous ne connaissez pas!!!!)
  • Plat: diverses salades (carottes et céleri/ sorte de tzatziki/ betteraves et ricotta) et côtes de boeuf (de la boucherie d’Onex) à la Plancha
  • Plateau de fromages
  • Dessert: une tarte aux pruneaux et un gâteau à la carotte

Pour chaque plat, un vin d’un domaine voisin était servi. Des alliances très bien choisies et qui amenaient un charme certain au repas dégusté dans ce cadre.

Au final, c’était un menu simple, concocté avec des produits régionaux et on s’est régalé du début à la fin. La cuisine maison a vraiment tout d’une grande et plus encore!

Vous l’aurez compris, La Cabuche fait partie, selon nous, des pépites de Genève qui offrent un moment magique tant au niveau gustatif qu’à la beauté du lieu. Il est simplement infaisable de ne pas vivre quelques heures là-bas!

Elle s’appelle La Cabuche, parce qu’il y a des vignes, parce qu’elle est têtue. Entêtée à tout prix d’exister, de hisser sa petite tête pour parer les coups de la tempête administrative. Elle est simple, belle, dépliée sur le promontoire des Comunailles. Elle offrira aux promeneurs un peu de fraîcheur dans le soleil , un poêle quand le ciel se fâche . Il y aura le vin de Sophie et les mains d’Edmée, tout occupée à dénicher les produits du terroir.

La Cabuche est ouverte tout l’été et vous attend tous les week-ends jusqu’à fin septembre de 11h à 21h (si le temps est au rendez-vous évidemment) ou sur demande. D’ailleurs, n’hésitez pas à contacter vos hôtes si vous êtes plusieurs afin d’organiser votre venu. Si vous décidez d’y passer, nous vous conseillons d’appeler afin d’éviter la déception des volets fermés à votre arrivée !

Infos pratiques:

  • La Cabuche, Chemin des Communailles, 1283 Dardagny, Suisse

Pour atteindre la Cabuche: Se rendre à Dardagny, puis, une fois parvenu devant l’Auberge du village, garer la voiture, descendre le chemin derrière le parking et filer droit vers le sud-ouest. En montant dans les vignes, la Cabuche trônera devant vous tel un carré de sucre posé sur le dos d’un âne.

  • Pour les contacter, par téléphone, numéro d’Edmée: 076 569 23 58 / par e-mail: edmee.brunner@gmail.com
  • Site Internet, cliquez ICI

 

Point